FAITES UN DON POUR SOUTENIR NOS PROJETS

 

 

PROJET

Bénéficiaires : 300 familles vulnérables à N`Douci, Côte d'Ivoire

Montant recherché : 10 000 €

 

OBJECTIFS

La coopérative de cacao CANN en Côte d’Ivoire souhaite améliorer la protection sanitaire de ses membres et leurs familles et les protéger face à la famine qui se fait déjà sentir.

Grâce à votre aide 300 familles vulnérables à N`Douci  :

  • seront sensibilisées et protégées face à la propagation du virus.
  • auront accès à des kits de protection.
  • pourront diversifier leurs cultures grâce à des semences octroyées, ce qui améliorera leur qualité de vie.
  • auront accès à des vivres (riz, huile végétale) et non vivres (seaux, gels hydroalcooliques, savon, cache nez)

 

 

PROJET

Bénéficiaires : 235 familles de la Coopérative de café UCA SOPPEXCCA R.L – Nicaragua

Localisation : Municipalités de Jinotega, Cuá, Bocay et Matagalpa.

Montant recherché : 10 000 €

 

OBJECTIFS
  • Assurer l'accès à la nourriture pour les travailleurs de l'usine de séchage UCA SOPPEXCCA R.L., qui sont très vulnérables en matière de sécurité alimentaire. 
  • Promouvoir la création de zones céréalières de base et de jardins familiaux avec les producteurs des coopératives de base.

Grâce à votre aide :

  • 235 familles bénéficieront de la livraison de paquets alimentaires
  • 30 « manzanas » (1 manzana=environ 0,8m) de céréales de base seront élaborées
  • 6 familles travailleront sur la mise en place de jardins familiaux qui produiront des aliments sains et frais pour tous les membres de la coopérative. Les terrains seront mis à disposition par la coopérative.

Héros d’ici – héros d’ailleurs : solidarité envers tous les travailleurs dans le monde

Les organisations Fairtrade font preuve d’énormément de courage et de réactivité pour faire face à cette crise sanitaire. Elles protègent leurs membres et mettent l’accent sur le respect des droits fondamentaux, notamment en payant les travailleurs, y compris ceux qui sont en quarantaine, et en leur permettant de garder une distance de sécurité suffisante lors de l’accomplissement de leur travail. Elles effectuent aussi un énorme travail de sensibilisation, condition sine qua non, pour limiter la contamination. En réponse à l’épidémie du Covid-19, Fairtrade International dont est membre Fairtrade Lëtzebuerg, a adapté temporairement une partie de ses standards afin de permettre aux organisations de producteurs de prendre des mesures immédiates pour protéger la santé et les moyens de subsistance des producteurs et des travailleurs. Les nouvelles directives autorisent les organisations à utiliser la prime Fairtrade pour soutenir le revenu des producteurs et travailleurs touchés par la perte des revenus et par l’arrêt de certaines filières et aussi pour limiter la propagation de la maladie notamment avec l’achat et la distribution de masques ou d’autres matériels de protection. [1]

Néanmoins, des messages préoccupants nous parviennent de la part des réseaux de producteurs et de travailleurs Fairtrade d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.

L'un des risques les plus importants et les plus immédiats auxquels sont confrontés les producteurs et les travailleurs reste l'impact sanitaire associé à la propagation de COVID-19. De nombreuses communautés vivent déjà avec des soins de santé inadéquats, un manque d'eau potable et d'assainissement, et sont menacées par la faim et la malnutrition. Mais, les producteurs du commerce équitable s'inquiètent également de l'accès à une alimentation adéquate et aux produits de première nécessité pour nourrir eux-mêmes et leurs familles. La sécurité alimentaire suscite des préoccupations internationales croissantes. Les fermetures dans les pays importateurs, bien que nécessaires pour la sécurité publique, entraînent une baisse rapide et importante des commandes et/ou l'annulation des contrats existants dans certaines chaînes d'approvisionnement, ce qui entraîne de nouvelles et lourdes pertes d'emplois. Les producteurs et les travailleurs courent un risque élevé de perdre leur emploi et leurs moyens de subsistance. Les pertes d'emplois et le chômage, associés à la fermeture des frontières et à la flambée des prix alimentaires mondiaux, pourraient empêcher de nombreux agriculteurs et travailleurs de se nourrir et de nourrir leur famille. Cela ne fera qu'aggraver la crise sanitaire résultant de la COVID-19

Dans ce contexte, l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg a souhaité apporter un soutien financier à des coopératives FAIRTRADE, avec qui elle a des liens historiques.

[1]Communiqué de Presse : Héros d’ici – héros d’ailleurs : solidarité envers tous les travailleurs dans le monde !

 

Télécharger nos kits digitaux

Retour